Be My Quarantine

Il y a quelques siècles, sous le balcon de Juliette, Roméo aurait pu exhorter «Be my Valentine». Au printemps 2020, Roméo est remonté dans ses appartements et Juliette, peut-être, lui a proposé : « Be my Quarantine ». Ainsi ont vécu les amoureux et le reste du monde, confinés ou semi-confinés.Depuis le trottoir, Marko Stevic les a photographiés, ces apparitions de théâtre. Comme un collectionneur de papillons, il a épinglé les terriens à l’heure du coronavirus sur leurs façades bigarrées. Caroline Stevan, elle, a récolté les échos tristes et joyeux de cet univers bouleversé. 
  • - Un témoignage visuel sur une période inédite
  • - Une série de 250 photographies à la fois graphiques, originales et symboliques
  • - Montre une autre facette du confinement
  • - Des images lumineuses, joyeuses et positives qui donnent le sourire
  • - Des photos et textes parfois humoristiques, parfois émouvants, souvent surprenants
  • - De nombreux clichés ont été pris à Lausanne
 

A propos des  auteurs

Marko Stevic est né en 1986 à Lausanne. Il a étudié à l’ECAL, l’École cantonale d’art de Lausanne et travaille comme  photographe.

Caroline Stevan est née en 1977 à Berne. Elle a étudié les sciences politiques et le journalisme en France, et travaille comme journaliste à la RTS radio. Elle est l’auteure de BlaBlaCar, la France et moi (mars 2020).

HelvetiQ - Be My Quarantine

CHF 35.00

  • Marko Stevic & Caroline Stevan
  • 208
  • DE, EN, FR
  • 16 x 24 x 2 cm
 
Voir les détails
Plus que 1 en stock

Plus que 1 en stock

Catégorie(s) :

Be My Quarantine

Il y a quelques siècles, sous le balcon de Juliette, Roméo aurait pu exhorter «Be my Valentine». Au printemps 2020, Roméo est remonté dans ses appartements et Juliette, peut-être, lui a proposé : « Be my Quarantine ». Ainsi ont vécu les amoureux et le reste du monde, confinés ou semi-confinés.Depuis le trottoir, Marko Stevic les a photographiés, ces apparitions de théâtre. Comme un collectionneur de papillons, il a épinglé les terriens à l’heure du coronavirus sur leurs façades bigarrées. Caroline Stevan, elle, a récolté les échos tristes et joyeux de cet univers bouleversé. 
  • - Un témoignage visuel sur une période inédite
  • - Une série de 250 photographies à la fois graphiques, originales et symboliques
  • - Montre une autre facette du confinement
  • - Des images lumineuses, joyeuses et positives qui donnent le sourire
  • - Des photos et textes parfois humoristiques, parfois émouvants, souvent surprenants
  • - De nombreux clichés ont été pris à Lausanne
 

A propos des  auteurs

Marko Stevic est né en 1986 à Lausanne. Il a étudié à l’ECAL, l’École cantonale d’art de Lausanne et travaille comme  photographe.

Caroline Stevan est née en 1977 à Berne. Elle a étudié les sciences politiques et le journalisme en France, et travaille comme journaliste à la RTS radio. Elle est l’auteure de BlaBlaCar, la France et moi (mars 2020).